Le 20h de France 2

Le journal télévisé du soir sur France 2

Le JT de la seconde chaîne

Anciennement chaîne de l’ORTF (Office de Radio-Télévision Française), la deuxième chaîne pratique le journal du soir dès 1967. Mais lorsque l’office national disparaît en 1974, c’est à Antenne 2 de renouveler l’émission. Intitulée 24 heures d’actualités puis 24 heures sur la Deux et enfin INF 2, le journal de 20h trouve un nouveau souffle. En 1975, il est entre les mains expertes de Jean-Marie Cavada. Dès l’année suivante, c’est au tour de Patrick Poivre d’Arvor de développer le programme d’informations. Les duos mixtes sont à la mode et Christine Ockrent le rejoint sur le plateau. Les présentateurs se succèdent par la suite : Bernard Rapp, Claude Sérillon, Henri Sannier. À la rentrée 1992, Antenne 2 change de visage et de nom pour devenir France 2. C’est l’occasion de modifier encore le journal de 20h grâce à la présence de Paul Amar. Les années 90 voient défiler d’autres pointures au poste de présentateur du journal, c dernier cherchant à fidéliser l’audience. Bruno Masure puis Daniel Bilalian le présentent à tour de rôle. En 2001, la direction choisit David Pujadas qui parvient à donner un meilleur élan au programme. Ce succès lui offre une carrière de présentateur vedette du 20h de France 2 jusqu’en 2017. Lorsqu’il quitte son poste, le journal change de visage et de formule. Laurent Delahousse reste le présentateur du week-end tandis que Anne-Sophie Lapix reprend le rôle de Pujadas en semaine.

Un journal TV qui refuse l’immobilisme

Le 20h de France 2 est un enjeu majeur pour la chaîne depuis sa création. Il doit en effet concurrencer son alter ego de la première chaîne. Pour ce faire, il multiplie les occasions sous forme d’éditions spéciales, de débats politiques, de priorité au direct. Il passe également d’une durée de 35 à 40 minutes à près d’une heure le week-end. Le direct reste roi bien que l’ajout d’un magazine culturel les samedis et dimanches soit tourné en semaine. Laurent Delahousse alterne donc entre les présentations de l’actualité, du magazine et des entretiens avec diverses personnalités. Cette évolution permet à la chaîne de France télévision de mettre en avant des écrivains, des artistes et des célébrités dans un contexte informel. Néanmoins, le 20h de France 2 accuse depuis plusieurs années un certain nombre de critiques. Les téléspectateurs lui reprochent régulièrement une ligne éditoriale qui s’éloigne des réalités du quotidien ou semble sélective. Diverses polémiques ont depuis alimenté cette impression. Depuis 1984, le 20h bénéficie d’un plateau de tournage dédié dont le décor a changé plusieurs fois. Depuis 1988, c’est au cœur de la maison de France Télévision que sont tournées les éditions.

Les atouts du 20h sur France 2

Le 20h de France 2 se veut un modèle de service au public. Le journal s’astreint ainsi à l’engagement défini par le cahier des charges de France Télévision et du décret de 2009. Celui-ci stipule le caractère généraliste proposé à la nation française dans le but de fédérer tous les publics. L’offre se veut donc large et éclectique afin de jouer son rôle majeur dans la diffusion de l’information. Dans cette optique, la direction de France 2 a pris soin de promouvoir de jeunes présentateurs depuis les années 90. Le 20h ne manque aucun rendez-vous politique, reste centré sur l’actualité, la culture et le sport. Il a donc sans cesse développé son approche, affiché diverses versions afin de répondre à ces promesses. La volonté de créativité transparaît tant dans les qualités de ses présentateurs successifs que dans son identité visuelle souvent renouvelée. Le professionnalisme de ses animateurs a chaque fois nourri le 20h de personnalités libres d’exprimer leur talent. Quand la concurrence mise sur la longévité de ses stars du journal télévisé, France 2 propose de nouveaux visages et des savoir-faire uniques.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire